Posted by on 13 novembre 2017

 

L’itinérance est un mal anonyme que l’on croise au quotidien, trop souvent sans s’y attarder. Les étudiants/étudiante bénévoles du projet d’Action-réinsertion le sac à dos s’attaque de front à cette problématique en offrant leur temps, leur énergie et leur connaissance juridique à la mise en place de conférences relative au droit du travail et à l’impact du casier judiciaire.

Cette expérience formatrice a permis à ces juristes en devenir à la fois de mettre en pratique certaines notions juridiques, mais aussi de s’imprégner de la réalité que vivent ces personnes en situation de grande fragilité.

Bravo à ces 4 étudiants/étudiante dévoués à la cause de l’accès à la justice qui, chaque semaine, font une différence concrète pour l’insertion des personnes en situation d’itinérance!

Texte de Ulric Caron